Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 10:08
Critique INS/MV Génération Perdue

Cette nouvelle édition de INS/MV, c’est 1179 participants pour un financement de 142 754e. Il faut dire que le jeu a marqué son temps, à travers 4 éditions, près de 50 ouvrages et une foule de rôlistes convaincus ! Et je fais partie de ceux-là…

Fan de la deuxième, déçu par la 4ème, j’espérais un reboot centré sur un retour aux sources.

Après quelques mois passés à vivre au gré des news diffusées au compte-gouttes (merci Raise Dead !), les ouvrages sont enfin là, en vrai. Ouverture fiévreuse, première lecture, première constat ; que penser de cette nouvelle mouture de “Génération Perdue” ?

Réponse en détails...


La forme : impression tip-top qualité

Tout couleur, couverture rigide à vernis sélectif et signet. Côté qualité, la messe est dite : Raise Dead n’a pas lésiné sur les moyens.

Côté maquette, les avis sont divisés : les illustrations sont… Bon ben moi, j’aime pas. Les goûts et les couleurs, tout ça… Mais bon dieu ! Pourquoi ce choix d’une couverture sombre et torturée (superbe !) et des illustrations intérieures enfantines et criardes ? Étonnante discordance.

Côté maquette, c’est de l’Asmodée modernisée : bi-colonne, hyper classique. C’est pas transcendant, mais ça se lit vite et bien.


Le ton : comme à l’époque

On est pas là pour raconter sa vie : on est là pour poser une ambiance ! Exit les grandes phrases et les fioritures. On fait simple et efficace. Le bouquin se lit d’un traite.

Personnellement, j’ai retrouvé la plume perdue des années 90, en mieux. Joie.


Le contenu : arf…

Le quoi ? Le ? Le contenu ? Circulez, y a rien à voir. Faut dire qu’il y a (que) 144 pages...

2 pages de background et 12 pages d’aventure (1 scénario).

Le reste c’est : des pouvoirs (et domaines), des Nouvelles, des avantages/défauts, des pré-tirés, des PNJ, des règles et un index/Résumé. Voilà, ça fait 40 euros. ça pique.

Ben ouais, il faut bien comprendre que vous achetez un livre de création de perso.


Après, je crois que l’ouvrage s’adresse uniquement aux anciens joueurs. Si vous espérez trouver ce qui (nous) a plu dans les années 90, passez votre chemin. Il n’y a rien ici ; pas d’info sur le Grand Jeu, les raisons qui opposent démons et anges, non. Rien. Nada.

Dans Génération Perdue, on se contente (sur deux pages) de dire ce qui a changé depuis les anciennes éditions, point.

Il y a bien les Nouvelles qui esquissent les enjeux d’INS/MV, mais entre le style et leur répartition dans l’ouvrage, c’est plus pour le folklore. A mon sens, ça reste insuffisant pour transmettre la flamme.

Le scénario n’est pas folichon mais il sert bien le propos de cette nouvelle édition.


Les règles : ultra-simples !

5 caractéristiques et 3 dès 6 faces. Lancez le tout et comptez : chaque valeur inférieure ou égale à la caractéristique concernée est une réussite. Voilà, vous savez tout. Le système tient sur 1 page.

Le reste, que ce soit l’investigation, les déplacement ou les combats, c’est du pareil au même. ça tourne, pensé pour être fun, sans prise de tête, clairement. On aime ou on aime pas, mais c’est l’essence d’INS/MV.

Le véritable caractère des (anciens) Immortels passe donc pas ses Pouvoirs et une innovation : “la banquette arrière”.


Les nouveautés : oui mais...

Ben oui mais... Comment dire ?! On supprime les secrets du jeu et son histoire. On conserve ce qui en reste encore debout après LA révélation et on joue, point. Pas de message subliminal, pas clin d’oeil à l’actualité, rien à découvrir. Rien. Woualou. Peau de zob.

Il y a bien “les différents états d’un être surnaturel”, mais cette idée me semble tellement pompée sur Nephilim que je préfère rester sibyllin sur celle-ci : parfois, c’est votre Immortel (ange ou démon) qui commande, parfois c’est l’humain…


Une curiosité : pas de FDP

C’est suffisamment rare pour être souligné. Ici, des tas de pré-tirés et de PNJ, mais pas de Feuille De Perso (FDP) vierge. On pourra s’étonner de ce choix, mais qui ne récupère pas déjà ça sur le web ?

Finalement, c’est comme quand Apple a décidé de ne plus mettre de lecture CD dans les ordis portables. ça a crié au scandale partout, mais finalement tout le monde a fait pareil.


Conclusion

Ben après coût (non, non, il n’y a pas d’erreur), j’aurais passé mon tour. 40 euros pour une idée déjà esquissée dans la soirée enquête “Dieu est mort”... Mieux vaut y réfléchir à deux fois.

Sans background, ce supplément se destine aux anciens joueurs qui cherchent à dépoussiérer leurs anciens souvenirs sans préparation. Je ferai donc certainement une partie pour tester pitch et règles, mais l’avenir de cette édition est bien sombre.

Reste un dernier mystère à élucider : ce curieux sentiment d’un embryon de Nephilim. Faut vraiment que je demande à CROC s’il n’a pas “hébergé” un Immortel du Pendu ces dernières années… Le principe de l’Ombre est tellement prégnant.

Partager cet article

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Mao 07/11/2015 12:39

Je partage totalement ce point de vue. Même après lecture des 3 premières extensions et de l'aide de jeu "guerre des réseaux", ça laisse clairement dubitatif. Le temps de digérer les changements j'espère...