15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 14:30

couv-CB-NF-14Multisim a toujours su garder sa porte ouverte aux nouveaux talents. David Goutx est de ces auteurs surgis de la masse silencieuse des rôlistes que la passion pour un univers, ô combien dense, a conduit à rencontrer l'éditeur de son jeu favori. Al-Mugawir est sa seconde campagne pour Nephllim ; il a déjà publié L'Assemblée du Seuil, en 1997, et l'opuscule XXI du Grand Codex des Adoptés, écrit en collaboration avec l'un des auteurs de Nephilim. Il a aussi participé au supplément Les Figures.

 

Article de Pierre Latour

Déjà publié dans Casus Belli Nouvelle Formule 14

 

Les serpents de mer ne sont pas rares dans l'édition du JdR. On ne compte plus les suppléments annoncés qui ne sortirent jamais. Et il faut bien le dire, on craignait la même chose pour cette campagne Nephilim.

Annoncee il y a deux ans pour l'édition précédente du jeu de rôles occulte contemporain Al-Mugawir, qui signifie « les mercenaires », arrive enfin dans toutes les bonnes boutiques.

 

Ce premier volume de la gamme Nephilim : Révélation destinée au MJ est découpé en trois « livres », qui présentent tour à tour le contexte de la campagne, la campagne proprement dite et une nouvelle Science occulte.

L'exposition du matériel est longue et pourtant, une fois n'est pas coutume, dans Al-Mugawir point de discours inutile.

Tout ce qui est dit dans cette partie est utile, et il ne faudra pas hésiter à s'y replonger entre deux scénarios. La campagne est, disons-le tout de suite, une merveille. Une histoire incroyable où aventure et ésotérisme se mêlent pour laisser un souvenir impérissable au lecteur, et surtout, une furieuse envie de la partager. Quant à la dernière partie, elle présente la Qiyas, une nouvelle Science occulte qui repose sur les symboles universels - carré, rond, croix... Mais revenons à la campagne.

 

Al-Mugawir entraîne les PJs dans le dénouement d'une intrigue occulte et magique vieille de plusieurs siècles jugez vous-même : Hiram lui-même y laissa la peau de son dernier simulacre ! Au départ...

Comment dire ? Eh bien, les joueurs ignorent où se trouvent leurs personnages et, plus bizarre encore, ils ne savent pas s'ils jouent leurs Immortels habituels !

Le premier acte consiste à en comprendre les raisons pour que finalement ce ne soit que le commencement des ennuis et des révélations d'Al-Mugawir.

 

Après cette entrée en matière, les PJs feront une croisière, qu'ils ne sont pas près d'oublier, en compagnie de passagers vraiment spéciaux, mais pas du tout avare de Sapience. D'ailleurs, ces derniers les « aideront » à introduire la Qiyas - dont on nous parlait déjà dans Le Livre du meneur de jeu - dans le monde occulte contemporain.

 

Rien que ça.

 

La Qiyas est la magie qui exploite le pouvoir des idées en les faisant correspondre aux symboles universels : formes géométriques élémentaires, formes de l'héraldique, etc. Si vous aviez trouvé la Magie et sa chaîne analogique osées, cette fois vous serez scotché à votre siège de MJ !

 

 

Informations techniques :

  • 6 Inspiration
  • 5 Gameplay

 

Les "+"

  • Il y a de quoi jouer pour au moins un an !
  • Que les scénarios puissent être négociés de bien des façons
  • Les amateurs d'occultisme et les fans d'actions musclées y trouvent leur compte, sans trahir l'ambiance feutrée de Nephilim

 

Les "-"

  • Le prix, mais vous ne le regretterez pas
  • Que Le Livre du meneur de jeu soit indispensable pour pleinement exploiter la campagne

Partager cet article

Published by leroliste.over-blog.com - dans Nephilim 3.6
commenter cet article

commentaires

dragrubis 17/12/2012

Il est pas un peu en retard cet article? ;)

Présentation

  • : leRoliste
  • : "La diplomatie, c’est quand tu frappes pas assez fort."
  • Contact

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog