Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 22:06

Une ancienne note retrouvée au fond d'une clé USB. Même si mon avis a beaucoup mûri depuis, mon approche dans la construction d'une nouvelle gamme demeure inchangée.

 

Voici donc ma position sur une nouvelle édition de Nephilim que j'espère toujours... Nous sommes alors en 2008.

 

J'avoue que Nephilim Révélation était très abouti, même si presque indigeste du fait de la quantité d'informations délivrées. Les novices se cassaient les dents dès l'ouverture des 2 livres de base... Et l'hermétisme du guide des joueurs en facilitait pas la chose.

 

Personnellement, je serai favorable, comme le proposait Fabrice Lamidey dans son interview de décembre 2009, à une refonte à l'essentiel.

Ce serait peut-être nécessaire afin de permettre l'arrivée de nouveaux joueurs.

 

Dans l'idée d'une potentielle quatrième édition, voici mon avis :


  • 1 livre de base, sur le modèle de la première ou deuxième édition

On reste aux essentiels en ne proposant de jouer que des Nephilim (pour l'instant !), avec un scénario genre "Tant va la cruche à l’eau (Casus Belli)", pour bien aider les futurs MJ.

  • 1 écran
  • Des suppléments habillement sélectionnés

Des suppléments construits sur le même modèle que la gamme COPS : suppléments "légers", avec background et scénario(s). Bien entendu, le background est en rapport avec au moins un des scénarios proposés.

 

Le tout construit sur une trame scénaristique, même simpliste, qui permettrait d'acquérir les connaissances occultes de manière progressive.

 

L'avantage de Neph, c'est qu'avec tout ce qu'il existe déjà sur ce jeu (campagnes et suppléments déjà existants), il est possible de décomposer ces ressources en actes autour d'une trame (fil rouge) bien construite.

Ainsi, le MJ (et les PJ) absorbe les infos au fil des suppléments (les PJ la découvre).

 

Les campagnes existantes, mises bout à bout, peuvent aisément aboutir sur les Chroniques de l'Apocalyse et accéder à la Révélation.

 

Bien entendu, certains suppléments regroupant certaines infos (Arcanes Majeures, Sélénim, Bohémiens), peuvent faire l'objet de publications indépendantes.

 

L'idée est à la fois économiques et pratique : l'éditeur reprend des éléments partiellement déjà existants et, le rôliste consommateur achète sa "sapience" au fil de l'avancée de sa campagne.

Ce dernier n'est donc pas noyé sous la quantité de renseignements et il doit suivre la gamme s'il souhaite connaître (et comprendre) tous les rouages de ce jeu magnifique.

 

Le gros "hic", c'est que ce devient un jeu "à fin" et que si les raisons économiques interviennent, la gamme risque de ne pas être intégralement publiée. Il en résulterait un jeu "bancal", car entaillé d'une partie de sa sapience.

 

Un risque à prendre ? Je pense qu'avec des choix éditoriaux judicieux et la consultation des Joueurs, le projet est tout à fait viable.

 

D'autant que le marché rôlistique est plus réceptif à ce modèle d'édition.

 

Vos avis ?

 

 

 

Le système de règle de NR4 fera l'objet d'un autre article car c'est un sujet très polémique.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Nephilim
commenter cet article

commentaires

dragrubis 13/09/2011 13:36


Je suis à la fois d'accord et pas d'accord, Si le but est de découvrir l'univers les ar-kaim ou même un simple profane habité par un prométhéen ferais largement l'affaire...

Nephilim est effectivement un jeu riche et difficile à appréhender d'un bloc mais je pense que des informations minimums sur chaque sujet n'est pas inintéressant.

Par ailleurs je pense que l'on peut avoir un livre de base commun puis ensuite un manuel explicite pour chaque "race magique" et avoir par la même une orientation de jeu. Mettre les Nephilim en
avant est à la fois une bonne (c'est leur jeu) et une mauvaise (d'office les autres sont mis de côté) chose.

Ensuite un autre point à risque : l’évolution du background depuis le début de la révélation fait que les personnages jouables sont multiples : Nephilim, Ar kaim, Selenim certes mais aussi les
Bohémiens et pourquoi pas un initié d'arcane mineur (qui pourrait devenir Ar kaim ce qui serait drôle tiens), pratiquant de la qiyas ou non dans tout les cas...

De plus l'histoire invisible tant à ne pas trop le rester avec les dernières évolutions donc de simples profane pourrait même devenir une bonne introduction à l'univers...


leroliste.over-blog.com 15/09/2011 21:18






Ton premier commentaire me laisse perplexe : "à la fois d'accord et pas d'accord". 


 


En effet, je partage ta vision sur Nephilim : Révélation. Les côtés positifs de cette édition sont sans conteste. L'immensité du choix des Immortels "jouables" est une grande force et l'évolution
du BG ouvre d'incroyables possibilités. Et, comme tu le présentes, ouvrir la Révélation au monde Profane est une bonne entrée en matière.


 


Toutefois, je continue de penser que pour "relancer" Nephilim, il faut de nouveaux Joueurs. Et une grande partie des Gardiens 1ère et 2ème génération sont aujourd'hui en stase.


 


Et pour les non-initiés, la richesse de l'univers, combinée aux mystères occultes rendent difficiles d'appréhender le jeu.


 


Et pour moi, la survie de ce jeu magnifique passe par sa « métamorphose ». Les richesses doivent être cristallisées pour favoriser l'arrivée de nouveaux Joueurs. Et pour faciliter leur
appréhension, il faut les inculquer en douceur, pas à pas. Je n’imagine pas supprimer les Selenim, ou même  leur possible jouabilité. Je pense juste
qu’il ne faut pas tout balancer, d’un coup. Un enseignement efficace passe par un enseignement progressif.


 


Sans lister tous les avantages dont on profite à jouer des Nephilim (aussi bien pour Gardien que Joueurs), je crois toujours qu’un Joueur profite pleinement de l’Univers une fois qu’il a compris
les principes élémentaires et la quête de l’Agartha. Et jouer un Nephilim me semble propice à de tels enseignements.


 


Après, j’admets que jouer un Ar-Kaïm est un très bon moyen d’introduire un novice à Nephilim. Mais pour profiter de cette situation, le Gardien doit déjà être imprégné de l’Univers. Et je n’ai
encore jamais rencontré un Gardien à N:R qui n’avait pas été instruit par un précédent Gardien (qui était passé par une édition antérieure).


 


Donc, pour de nouveaux Joueurs, il faut de nouveaux Gardiens. Et pour de nouveaux Gardiens, il faut dispenser la Sapience progressivement et avec intelligence. Accompagner celui-ci pour qu’il
endosse, à son tour, le rôle d’Initier de nouveaux Immortels… Alors viendra le Renouveau, la Renaissance des Voies du Savoir Perdu.


 


Nephilim pourra alors regagner ses droits et la place qu’il mérite.