Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 15:57

Cette critique du supplément Nephilim " Les Akasha" a déjà été publiée dans Backstab n°10, p41. C'est l'oeuvre de  David Benoît.


2946.jpg

 

Dans l’univers occulte de Nephilim, l’Akasha est un élément majeur. Il s’agit de Plans Subtils cristallisés dans le Ka-Soleil par l’inconscient Humain et dans lesquels peuvent entrer physiquement les Nephilim. Bien souvent, ils correspondent à des moments figés de l’histoire ou ien encore donnent vie à une œuvre artistique.

Ce supplément de cent dix pages apporte de nombreuses précisions qui sont les bienvenues. Une petite moitiée décrit les principes de fonctionnement des Akasha alors que le reste fournit une série d’exemples explicatives mais trop longs par rapport au reste.

La première partie était attendue par les joueurs depuis bien longtemps et c’est certainement la meilleure. Il s’agit tout d’abord de questions que tout le monde se pose (qu’arrive-t-il à un Nephilim qui meurt dans un Akasha ? Comment fonctionnent les compétences de magie ?...) et auxquelles on obtient enfin une réponse claire et définitive. Puis vient le gros du sujet : la description de la nature même des Akasha. On y apprend que ceux-ci sont répartis en trois strates superposées les unes aux autres. Les Rives sont des univers arrêtés à un moment précis de l’histoire. Elles sont suivies des Ecumes, issues des rêves des artistes et penseurs : tableaux vivants ou utopies réalisées, ces Akasha peuvent être dangereux pour un Nephilim qui s’égare facilement dans une œuvre inachevée. Enfin, les Archipels Pélasgiques regroupent les Plans Subtils les plus éloignés. Ils sont les incarnations des terres de légendes, Camelot ou autres Thuatha de Dannan qui ont marqué le Temps Sacré et où vivent encore les premiers hommes.

La grande nouveauté réide dans le fait de pouvoir voyager entre les Akasha, permettant bel et bien de poursuivre un voyage initiatique au travers des Plans Subtils. Certains Nephilim, les Pérégrins d’EntreMondes, ont choisi ce voyage comme une voie menant vers l’Agartha. Ils utilisent des artefacts leur permettant de trouver et de passer les portes entre les Plans Subtils et passent ainsi de Rives aux Ecumes et des Ecumes aux Archipels. Les Pérégrins d’EntreMondes espèrent retrouver un âge d’Or éternel où ils pourraient fuir l’apocalypse en progressant vers l’Agartha. Bien qu’étant une voie à part entière (très suivie par l’Arcane de l’Amoureux), l’errance dans les Akasha est une voie difficile pour les Nephilim.

Les sept exemples fournis sont peu innovants mais, associés à la partie système, les idées de scénarios foisonnent. Finalement, un supplément qui laisse une impression mitigée entre la compréhension nouvelle apportée aux Akasha et le peu de pages intéressantes sur le livre dans son entier. Mais pour les sceptiques dont je faisais partie au départ, les Akasha surprennent par leur richesse et on comprend mieux leur intérêt en terme de scénario. Un supplément à réserver aux curieux et aux MJ désirant écrire sur ce thème.

 

Note 7/10

 

Pour en savoir plus sur ce supplément et découvrir d'autres critiques, rendez-vous sur la page du GRoG.

Partager cet article

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Nephilim
commenter cet article

commentaires