Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 20:21

Dans le cadre de la campagne Nephilim Al Mugawir, mon Maître de Jeu a demandé de décrire (rapidement) les Simulacres qui ont marqué mon Immortel.


al-mugawir.jpg

 

Pour les moins inspirés, les voici :

L'Egypte sous Akhénaton : Prêtresse d'Egypte

 

Quelle incroyable dévotion. L'Homme est décidément surprenant. Quand il est persuadé d'être dans le vrai, bien peu de choses parviennent à remettre en question ses convictions. La croyance est un vecteur particulièrement efficace chez l'Homme qui est alors prêt à tout pour faire valoir sa raison ou ses croyances.

 

 

 

Carthage : Sacrificateur à Baal

 

Une créativité sans limite. Quand un Homme "aime" quelque chose, il s'y donne sans limite. Il se laisse alors aller son esprit à des limites toujours plus surprenantes. Il incarne toute son être à ce qu'il affectionne et fait preuve d'une créativité incroyable pour mettre en exergue toute chose permettant d'améliorer ou transcender ses actions.

 

Je n'ai jamais imaginer un Immortel capable de s'adonner à un tel niveau d'imagination ou de créativité, quelque soit ses croyances ou ses motivations.

 

 

 

Incident Jésus : Cavalier Romain

 

La croyance est synonyme d'une dévotion sans limite. J'avais déjà caressé cette sensation à travers d'autres Simulacres par le passé, mais celui-ci a dépassé tout ce que je pouvais imaginer. Donner corps à ses croyances, à ses convictions est une chose. Quand il s'agit de se sacrifier pour la cause, la chose est bien différente pour les Immortels. 

 

Mais pour l'Homme, il n'y a pas de doute. Je comprends maintenant jusqu'où peut aller un Homme pour ses idées : il n'y a pas de limite et il est prêt à se sacrifier pour la cause qu'il défend. Aujourd'hui, les Kamikazes ne me semblent plus si étrangers...

 

 

 

Grenade : Erudit Maure

 

Je pensais que seuls les Immortels, grâce aux effets du temps, pouvaient atteindre ce niveau de compréhension spirituel est intellectuel. Comment les Humains, à la vie si éphémère, peuvent-ils arriver à un tel de niveau en si peu de temps ? La chose est proprement incroyable...

 

Grenade : Assassin Maure

 

Je pensais qu'il s'agissait de simplement tuer, exécuter des ordres ou se battre pour une cause. Pourtant, l'Humain avec lequel j'ai partagé ces années là était surprenant. Ancien érudit, il avait abandonné la passivité des grands penseurs pour accélérer son initiation et "forçant" ses victimes à répondre à ses questions. Une manière bien étrange, mais ô combien efficace pour accélérer son érudition et disperser ses doutes.

 

 

 

 

 

Soliman le Magnifique : Professeur

 

Je pensais jusqu'à lors qu'enseigner ne signifier que "sacrifier" son temps pour les autres. Qu'il s'agissait simplement d'un compromis entre élèves et professeurs pour la Communauté. Mais il n'en est rien. L'élève, comme le Professeur, est gagnant d'une telle coopération. 

 

Réaliser à quel point le Professeur "s'élève" dans l'enseignement de ses élèves (particulièrement si ces derniers partagent les convictions de leur Tuteur) est étonnant.

 Comment, avec les siècles, la société Nephilim n'est-elle pas parvenue à un s'instruire davantage ?

Partager cet article

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Nephilim
commenter cet article

commentaires