Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 21:39

Voici la première vidéo d'une série de sept destinée à aider les meneurs de jeu à diriger cette campagne mythique.

 

La plus exotique campagne jamais écrite pour le jeu de rôle L’Appel de Cthulhu s’ouvre à vous !

 

De New York à Londres, puis du Caire au Kenya et de l’Australie jusqu’en Chine, affrontez les sombres cultes new-yorkais, la Fraternité du Pharaon Noir ou les Adorateurs du Grand Désert de Sable, jusqu’à défier l’incarnation du Chaos Rampant : Nyarlathotep lui-même !

 

Partez à l’aventure avec Les Masques de Nyarlathotep et découvrez une campagne entièrement remaniée :

  • Des scénarios jouables dans n’importe quel ordre
  • Plus de 70 plans et 80 aides de jeu parfaitement détaillés
  • Des centaines de photos d’époque, sélectionnées pour leur précision historique
  • Une espérance de vie revue à la hausse pour les téméraires investigateurs

 

Les Masques de Nyarlathotep se composent d’une introduction générale et six grands chapitres. Chacun d’eux est présenté dans un livret dédié, et un fascicule complémentaire regroupe toutes les aides de jeu. En bonus, découvrez la boite d’allumettes du Tigre Trébuchant.

 

 

New York, premières lueurs de l’aube.

 

Un corps sans vie est découvert dans une chambre d’hôtel.
Parviendrez-vous à découvrir ce qui se cache derrière Les Masques de Nyarlathotep ?

Contenu de la boîte : 8 livrets (672 pages au total)

  • Livret 1 : Introduction et annexes utiles
  • Livret 2 : Chapitre new yorkais
  • Livret 3 : Chapitre londonien
  • Livret 4 : Chapitre égyptien
  • Livret 5 : Chapitre kényan
  • Livret 6 : Chapitre australien
  • Livret 7 : Chapitre chinois
  • Livret 8 : Documents à distribuer

Bonus : La boîte d'allumettes du Tigre Trébuchant

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Cthulhu Blogosphère
commenter cet article
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 19:42

Le Getty Museum a ajouté 77 000 photos -peintures, manuscrits, sculptures- à ses archives, portant la collection à 87 592 images. Le tout en téléchargement légal et gratuit. 

 

Gratuit, et légal. Le J. Paul Getty Museum vient d'ajouter 77 000 images -photos de peintures, manuscrits, sculptures- à ses archives ouvertes au public, portant sa collection Open Content Program à 87 592 images, rapporte The Getty iris.  

 

Traduction, que vous soyez étudiant, artiste, amoureux de l'art, journaliste ou dans le commerce, vous pouvez télécharger gratuitement ces photos et les utiliser comme bon vous semble. Le tout légalement, évidemment. La seule chose que demande le Getty Museum, le musée virtuel de Getty, c'est de les créditer. 

 

Pour ce faire, deux solutions: soit en se rendant directement sur le portail de recherche Getty ou sur la page "explorer la collection". Si vous utilisez le portail de recherche, vous devez cliquer soit sur le titre de la photo soit sur le bouton "view record" pour accéder à une nouvelle page qui propose le téléchargement. 

 

Sur les 77 000 nouvelles images, 72 000 proviennent de la collection Foto arte minor: des photographies de Max Hutzel (1913-1988) sur l'art et l'architecture en Italie. Le musée Getty a également ajouté presque 5000 images de tapisseries européennes et américaines datant du XVe au XVIIIe. D'autres photos seront bientôt numérisées et ajoutées à la collection, promet le musée virtuel. 

 

Et si ces photos ne sont pas votre tasse de thé, vous pouvez toujours vous rabattre sur ces 85 000 vidéos historiquestélécharger 35 000 peintures, ou, si vous préférez la lecture, télécharger des milliers de classiques et des milliers de Comics, le tout toujours gratuitement... et légalement ! 

 

Source : lexpress.fr

87 000 photos libres de droits !
Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Outils rôlistiques
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 16:13

Nous n'avions pas de nouvelles des Editions John Doe depuis le début de l'année. En effet, après un message de bonne année, l'équipe était restée muette et ne s'était pas exprimée outre mesure sur ses projets ou l'avancement des travaux en cours. D'une manière générale, reconnaissons de toute façon qu'au delà de leurs diverses productions (de qualité, c'est indéniable), la communication de cet éditeur est toujours restée très... minimaliste.

 

Mais ceci est en passe d'être corrigé avec la mise en ligne, la semaine dernière, du premier numéro duCourrier des Légistes : « Bien­ve­nue dans cette nou­velle publi­ca­tion qui sera dis­po­nible tous les quinze jours. Elle se veut un remède à une com­mu­ni­ca­tion par­fois erratique. Ici nous par­ta­ge­rons avec vous l’avancement de nos pro­jets et nous vous don­ne­rons un aperçu de leur déve­lop­pe­ment vu de l’intérieur. Nous lais­se­rons les auteurs s’exprimer et nous répon­drons à vos questions ».

Donc au sommaire de cette publication, quelques mots sur la politique éditoriales de l'éditeur et un point sur les projets. Pour le premier point, nous allons vous laissez aller lire directement sur le site officiel de John Doe, en suivant CE LIEN. Pour le deuxième, voici un petit résumé de ce que l'on peut apprendre :

Le suivi de gamme d'Icons - le jeu de super-héros - est toujours d'actualité. En effet, en mars 2012, au moment de la parution du jeu (qui est, rappelons le, une traduction), l'éditeur annonçait une gamme, qui n'est depuis jamais arrivée. Le projet est toujours actif, retardé par quelques soucis personnels de certains membres de l'équipe (rappelons, tout de même, que John Doe est une structure sans salariés) : « L’écran est qua­si­ment bou­clé : Les illus­tra­tions sont livrées, il reste une passe de cor­rec­tion à faire et la maquette à fina­li­ser ».

La campagne d'Hellywood est également dans les tuyaux : « les textes sont bou­clés et entrés en cor­rec­tion. Les illus­tra­tions pleine page (une par scé­na­rio, donc 12) sont livrées, tout comme la cou­ver­ture. Il reste à pro­duire des illus­tra­tions com­plé­men­taires, comme les por­traits des nom­breux PNJ, et la mise en page ». A noter que la réédition du livre de base, en même temps que la campagne, a été dans le même temps confirmée par l'éditeur.

Bloodlust - édition Metal va également avoir le droit à un suivi : « Fort du très bon accueil que vous avez réservé à son écran, ce sont deux sup­plé­ments qui sont en cours de déve­lop­pe­ment pour Bloo­dlust ». On sait que le premier supplément sera un recueil de scénario, que les textes sont livrés et que le travail graphique a commencé. On sait juste que le travail continue sur le second, mais on n'en connaît pas la teneur.

Oltree !, enfin, va continuer son petit bonhomme de chemin : «​ Oltréé ! va se voir adjoindre un copieux Com­pa­gnon qui devrait atteindre les 200 pages et offrira 54 nou­velles cartes. [...] les der­niers textes sont en cours d’élaboration ».

Aucune nouvelle quant à un éventuel suivi des Mille Marches n'a en revanche été donné (ce qui peut vouloir dire qu'à l'heure actuelle, rien n'est prévu).

Niveau nouveautés, sont évoqués Americana, la nouvelle campagne d'Anthony Combrexelle qui revient chez l'éditeur après les succès de Patient 13 et de Notre tombeau, la traduction de Stars Without Number, un jeu de rôle de science-fiction rétro influencé par la Renaissance, etQuantiquité, annoncé depuis maintenant quelques années, est officiellement toujours au programme. On apprend également qu'un projet appelé Crépuscule commence tout juste à être développé.

On trouve également des liens, des détails et des inspirations pour les jeux de la gamme. Bref, du contenu intéressant qui prouve qu'en dépit de son manque de communication, John Doecontinue bien à vire et nous prépare de belles choses pour un avenir proche. Normalement, le deuxième numéro du Courrier des Légistes devrait arriver dans quinze jours.

 

 

Sources :

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Actualité rôlistique
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 16:05

M13.jpgOn dira ce qu'on voudra mais le Maraudeur ne lâche pas la barre et continue de nous faire profiter de l'expertise de ses rédacteurs. Saluons donc la qualité et la fréquence de leur travail !

 

Au sommaire de ce numéro 13 :

Avril 2014 - document pdf de 211 pages - gratuit. Disponible sur le site de l'éditeur.

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Presse rôlistique
commenter cet article
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 20:43

Palimpseste21 couvertureTant va la cruche à l'eau...

 

Un scénario référence, de Fabrice Lamidey et Frédéric Weil.

 

Publié pour la première fois dans Casus Belli N°73 (janv-fév 1993), il aura initié un nombre incalculable de Joueurs. Nul doute qu'il n'est pas étranger à la réussite de la gamme.

 

Alors si vous hésitez encore, ne tardez plus...

 

Palimpseste21 : Tant Va La Cruche HD (10 Mo)

 

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Nephilim Palimpsestes
commenter cet article
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 20:34

 

orcs.jpg

 

Pour faire des jeux de rôle, il ne faut pas grand-chose, ces Orcs l’ont bien compris. Et ils ont compris aussi que dans un jeu de rôle, ce qui intéressant, c’est de faire ce qu’on veut…

 

(source du post RumbleRaven en anglais, traduit par les équipes de Scriipt.com - merci à eux !)

 

tumblr_n4k24bLmtZ1s7ccmoo1_r1_500-copie-1.png

 

 

Source : scriipt.com

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Divertissement
commenter cet article
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 21:30

Voici ma critique de COPS

 

Elle est disponible sur le GROG

 COPS.jpg

2003 : les séries policières crèvent le petit écran : NCIS & Cie, The Shield etc.


Dans cette effervescence, Asmodée/Siroz lance COPS ! Un JDR où les PJ incarnent des super-flics dans une Californie alternative de 2030. L'équipe rédactionnelle est composée d'auteurs prestigieux et d'illustrateurs... illustres. Il faut dire que le jeu est ambitieux (gamme évolutive, abonnement à GroundZéro, aides de jeu innombrables, cartes de jeu etc.) mais il s'en donne les moyens. Le jeu sort en grande pompe, et conquis peu à peu son public.

 

Il faut dire que le jeu a de quoi séduire :

 

La forme : c'est du solide et c'est beau. 

Certes, 10 ans plus tard on pourra reprocher un livre qui n'est pas 100 % couleurs mais les illustrations restent magnifiques et le design de la maquette super efficace.

 

Le background : LE couteau Suisse, en mieux.

 Si COPS ne brille pas par son originalité, il remplit pleinement son objectif (et même mieux). On joue des super-flics ! Au programme : enquêtes, fusillades, cruautés, injustices, paperasse, manipulations, politique et... tout ce que vous pourrez imaginer ! Aucune limite que votre imagination. Les clés sont données pour jouer dans tous les types de quartiers : ghetto, finance, luxe, high-tech etc. Vous pourrez même jouer sous les eaux et dans l'espace.

 

Le thème : une véritable aubaine... Pour les tables tournantes ;-) 

Je m'explique. Outre la diversité des scénarios qu'offre le thème du jeu, il est on ne peut plus aisé d'organiser des campagnes avec des Joueurs qui changent régulièrement. Les enquêtes s'enchaînent, avancent, sont priorisées, mises en pause. Les COPS (ou PJ) sont convoqués au tribunal, mandatés sur une nouvelle affaire importantes, suivent un stage, sont chargés de ré-ouvrir un affaire classée etc. Les scénarios peuvent être joués indépendamment, entre-croisés, fractionnés, l'enquête peut-être transmise car un COPS est en arrêt maladie...

 

Vous êtes dans une association, avec des tas de gars qui ne sont jamais là en même temps ? Ne cherchez plus : vous êtes dans le plus fertile des terreaux pour COPS. Vous avez à votre disposition tous les COPS qui vont faire vivre votre commissariat !

 

Mon seul regret : n'avoir pas été étudiant assez longtemps pour le faire...

 

Le fond : sans fin. Le livre de base est... bourré d'infos.

Un conseil : conservez un stylo et un carnet de notes à portée de mains car les idées de scénarios vont fuser pendant la lecture. L'information est organisée de manière logique et cohérente, ce qui permet une lecture de A à Z, sans avoir besoin d'un retour en arrière. Sauf bien entendu si vous voulez combiner deux idées de scénarios;-)

 

Le système : D10 façon... COPS !

 Parce que, à ma connaissance, ce système est totalement novateur. Il cadre parfaitement au thème en mettant en scène les attitudes des PJ en combat (prudent, agressif etc.) ou lors des interrogatoires (éloquence, intimidation etc.). Le moteur est simple et efficace et vous pourrez le personnaliser en appliquant quelques règles optionnelles. Mention spéciale aux règles de course-poursuite qui électrisent littéralement mes Joueurs pendant les parties.

 

La création de personnages : 1h pour débutant 

(un Joueur expérimenté mettra 15 minutes). Le jeu offre suffisamment d'options pour disposer de COPS variés, mais avec un socle de compétences similaires. Ils sont tous flics tout de même. Pour ajouter au fun, vous pouvez même réaliser la création de perso via un Formulaire-QCM mis à disposition par l'éditeur. Votre personnage prendra ainsi forme sous vos yeux, au fil de vos réponses ;-)

 

La gamme : en 5 saisons. 

Impossible de parler du jeu sans mentionner son incroyable gamme : 20 suppléments, découpés façon série TV en 5 saisons. Chaque supplément est consacré à un thème et construit sur le même modèle :

+ complément de background (gangs divers, frontières, sectes, rumeurs...)
+ complément de contexte (la gamme suit une time-line qui organise toute la gamme)
+ 1 à 3 scénarios, généralement en lien avec le thème

 

Un fil rouge relie bon nombre de scénarios de la gamme et les PNJ majeurs (identifiés) gagnent en importance en faisant évoluer le background.

 

Un modèle à suivre ? Oui. Sans hésiter, COPS est à mes yeux la meilleure gamme qui soit aujourd'hui publiée. Maturité et cohérence sont les maîtres mots qui qualifient le travail remarquable de ses auteurs.

 

Alors certes, on pourra lui reprocher un manque d'originalité et quelques coquilles qui auraient pu être évitées. Mais COPS demeure un JDR FUN, avec pléthore de scénarios de qualité, où les super-flics vont (sur-)vivre une storyline étalée sur une poignée d'années. Et ils vont en voir de toutes les couleurs !

 

Si la gamme a été récompensée en 2006 par le Grog d'or, ce n'est peut-être pas pour rien;-)

 

 

 

 

Ma note 5/5

 

 

 

 

      Retrouvez une description plus complète de COPS sur le GROG.


Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Mes critiques
commenter cet article
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 21:06

9006_le-monstre-du-loch-ness-est-visible-sur-maps-et-unique.jpgSi vous cherchez encore un avantage d'Apple Maps sur Google Maps, sachez que la version d'Apple possède une toute nouvelle fonctionnalité : le repérage de monstres et autres légendes aquatiques.

Le journal britannique Daily Mail en fait d'ailleurs ses gros titres ce soir : le monstre du Loch Ness est effectivement visible sur une image satellite, présente sur les iPhone et autres iPad de la marque.

Pour trouver la bestiole, il suffit de taper « Dores », en Ecosse :

 

9003_le-monstre-du-loch-ness-est-visible-sur-maps-et-unique.jpg

 

Zoomez ensuite sur le point blanc, que je vous ai mis sur l'image :

 

9004_le-monstre-du-loch-ness-est-visible-sur-maps-et-unique.jpg

 

 

...encore un peu... et.... voilà !

 

9005_le-monstre-du-loch-ness-est-visible-sur-maps-et-unique.jpg

Pour la petite histoire, notre monstre ferait environ 15 mètres de long (quand-même !) et serait, selon les spécialiste, en train de nager à proximité de la surface (d'où cette image façon « IRM »). Chapeau bas à Peter Thain et Andy Dixon County Durham qui sont tombés dessus « par hasard ». « Après 18 mois sans nouvelle, c'est cool de voir qu'il est de retour ! » s'exclame le président du club dédié au monstre.

Plus sérieusement, il s'agit sans doute d'une traine d'un bateau, coupée au moment de concaténer les images. Si vous observez des images sur l'applications, prises un peu autour de vous, il y a des centaines de bugs de ce genre un peu partout. Bon, après, il y a aussi ceux qui préfèrent y croire, on est d'accord :-)
Je vous remets quand-même la première photo du monstre, qui date de 1934 et qui est sans doute le photomontage le plus ancien et le plus populaire qui soit !

9006_le-monstre-du-loch-ness-est-visible-sur-maps-et-unique.jpg

Uniquement sur Maps !
Source : mac4ever
Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Divertissement
commenter cet article
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 21:37

Lieux idéaux pour le tournage de films d’horreur, les asiles abandonnés sont parmi les endroits les moins accueillants qui existent. Une série de photos un poil angoissante qui vous permettra de laisser libre court à votre imagination. Frissons garantis ! 

 

En matière d’asile, nous nous voyons dans l’obligation d’évoquer celui qui se pose en numéro 1, selon les spécialistes du genre : le célèbre Hôpital de Danvers, surnommé The King of Asylums. Situé dans la ville du même nom dans l’État duMassachusetts, cet asile construit en 1874 et abandonné une centaine d’années plus tard tire son originalité de son architecture. En effet, les rares personnes qui ont eu la chance de pouvoir y pénétrer racontent qu’elles ont été subjuguées par sa tour imposante et sa forme en chauve-souris.

 

Mais sa célébrité ne vient pas seulement de son architecture impressionnante : le Danvers State Hospital est aussi tristement célèbre pour les légendes qui lui sont associées : atrocités inhumaines, lobotomies forcées, esprits malveillants, expériences pratiquées sur les patients… De quoi donner des frissons ! Pour la petite anecdote, cet hôpital a servi de modèle à l’Arkham Asylum dans Batman. Même si l’Hôpital de Danvers est un des plus connus, chaque asile possède son histoire et ses légendes. La série de photographies qui suit immortalise des hôpitaux psychiatriques aux quatre coins du globe, aujourd’hui laissés à l’abandon.

 

 

Hôpital de l’État du Massachusetts, Danvers, Massachusetts (1878-1992, actuellement en ruines)

2-copie-1.jpg

 

11-copie-1.jpg

 

22-copie-1.jpg

 

23-copie-2.jpg

 

24.jpg

 

25.jpg

 

26.jpg

 

 

 

 

 

Asile de Cane Hill, Croydon, Londres (1883-1990)

 

31.jpg

 

32.jpg

 

33.jpg

 

35.jpg

 

1.jpg

 

36.jpg

 

37.jpg

 

 

38.jpg

 

39.jpg

 

41.jpg

 

42.jpg

 

Hôpital Psychiatrique de Trenton, Trenton and Ewing, New Jersey (construit en 1848)

 111.jpg

 

112.jpg

 

113-copie-1.jpg

 

114.jpg

 

115.jpg

 

116-copie-1.jpg

 

Centre Hospitalier du Comté de l’Essex (1896-1975)

211.jpg

 

212.jpg 

 

213.jpg

 

214.jpg

 

 

L’asile de l’île de Poveglia, ou l’Île de la Folie à Venise, Italie (entre 1922 et 1968)

 

11-copie-2.jpg

 

12.jpg 

 

13-copie-1.jpg

 

14.jpg

 

15.jpg

 

16.jpg

 

17.jpg

 

18.jpg

 

 

L’asile de Whittingham, près de Preston, Angleterre (1869-1995)

21.jpg

 

22-copie-2.jpg

 

23-copie-3.jpg

 

25-copie-1.jpg

 

26-copie-1.jpg

 

 

 

L’Hôpital de Topeka, Topeka, Kansas (1872-1997)

31-copie-1.jpg

 

 

 

L’Hôpital de Philadelphie pour les maladies mentales, ou Hôpital de Byberry, Byberry, Pennsylvanie (1907-1987)

 

32-copie-1.jpg

 

33-copie-1.jpg

 

34.jpg

 

35-copie-1.jpg

 

36-copie-1.jpg

 

37-copie-1.jpg

 

38-copie-1.jpg

 

 

 

Le Centre psychiatrique de Kings Park, Kings Park, New York (1885-1996)

 

11-copie-3.jpg

 

12-copie-1.jpg

 

13-copie-2.jpg

 

14-copie-1.jpg

 

15-copie-1.jpg

 

16-copie-1.jpg

 

18-copie-1.jpg

 

 

Le Complexe H.H. Richardson (anciennement asile de fous de Buffalo), Buffalo, New York (1881-1995)

20.jpg

 

21-copie-1.jpg

 

22-copie-3.jpg

 

23-copie-4.jpg

 

25-copie-2.jpg

 

26-copie-2.jpg

 

27.jpg

 

28.jpg

 

Une série de photos splendides qui donne la chair de poule tant il est facile de s’imaginer un scénario de film d’horreur. Certains rédacteurs sont restés subjugués alors que d’autres ont fait des cauchemars pendant plusieurs nuits. Le moins qu’on puisse dire c’est que ces clichés en ont bluffé plus d’un dans l’équipe. Auriez-vous le courage d’explorer un de ces asiles psychiatriques ?

 

via Kingston Lounge 

Source : dailygeekshow.com

 

 

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Inspirations
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 19:57

Le-Chant-de-la-Terre3.jpg« Je suis un être d’essence magique, je suis immortelle et inhumaine. Tu n’aurais jamais pu me croire avant d’avoir vu ce qui s’est passé ce soir. »

 

Les Nephilim arpentent secrètement la Terre depuis des millénaires. Immortels, ils sont composés des cinq éléments : l’Eau, l’Air, la Terre, le Feu et la Lune. Déchus depuis l’Atlantide, ils sont condamnés à s’incarner au travers de l’histoire humaine. Ils en deviennent les derniers gardiens des savoirs occultes et ésotériques. Mais, poursuivis sans relâche, ils tentent d’échapper aux machiavéliques sociétés secrètes qui n’ont qu’un but : leur destruction.

 

Dans une étrange forêt d’arbres sombres et tordus, située près de Reims, des Nephilim se réunissent après des siècles de pérégrinations. Ils veulent élucider l’énigme que recèle cet endroit maudit. Ici reposerait peut être l’un des leurs, un Nephilim en sommeil et avec lui l’un des plus grands secrets du monde occulte, enfoui sous la terre de Champagne. Mais les ennemis templiers veillent car ils convoitent cette source de miracles.

 

Par la quête spirituelle la plus dangereuse qu’ils aient connue, Lotin l’onirim, Arkel le pyrim, Louwelyn l’hydrim, Lil l’éolim essayeront coûte que coûte de retrouver leur frère. Seront-ils à la hauteur ? et surtout, en paieront-ils le prix ?

 

Cette intégrale regroupe :

  • Le Chant de la Terre
  • Diapason d’Orichalque
  • La Part du Diable

 

Redécouvrez sans plus attendre ce délicieux roman sur Mnemos.com pour 24e

Repost 0
Published by leroliste.over-blog.com - dans Actualité rôlistique Nephilim
commenter cet article